CADETS :  

Anglet inscrit les premiers points avec une pénalité sanctionnant une faute au sol des locaux. Le jeu est équilibré, les deux équipes se répondant de tac au tac.  Les bleus et verts jouent beaucoup dans leur camp tandis qu’Anglet se contente de contrôler avec une défense appliquée et organisée. Un mauvais renvoi est suivi d’une mêlée Les anloys sont pris par  l’arbitre pour un hors-jeu de position des 3/4,et Timéo Houeye en profite pour recoller au score. Sur le renvoi un peu court, l’arbitre ordonne une mêlée et le petit côté joué par les avants basques se terminent derrière la ligne. Essai transformé, le score est de 3-10. La réaction locale est pleine de caractère. Dans les 22 mètres, les angloys se mettent à la faute, Sur la pénaltouche, les avants verts et bleus progressent et Raphaël Sarrailh se défait de trois défenseurs pour marquer un magnifique essai. Transformation ratée, 8-10 au tableau d’affichage, score à la mi-temps.

A la reprise, Anglet hausse le ton et la défense verte s’emploie. Elle se met à la faute sur un plaquage haut, pour une pénalité réussie, score 8-13. Une seconde faute des locaux dans les 22 mètres, permet au 3ème ligne centre de percer avant de donner au centre qui inscrit le second essai. 8-20, l’addition s’alourdit. Les bleus et verts ne baissent pas les bras et remontent le terrain à la main. Ils font l’assaut de la ligne angloye, mais les basques font bonne garde et se dégage par un bon jeu au pied. Ils obtiennent deux pénalités que leur ouvreur enquille. 8-26, c’est lourd car les locaux ne baissent jamais les bras. Ils sont récompensés par un essai très volontaire inscrit par Camile Bernos et le score est de 13-26. sur un déblayage trop appuyé les locaux encaissent 3 nouveaux points. Score final 13-29.

Le score est lourd car nos petits jeunes ont rivalisé avec leurs adversaires du jour, démontrant une belle santé et une belle dose de caractère. Les angloys  plus mâtures, ont profité d’une remarquable défense, d’un jeu au pied supérieur et d’un soutien au porteur du ballon très efficace. Nos jeunes progressent et ces efforts vont payer, c’est certain.

JUNIORS : 

Saint-Sever débute pied au plancher, récupère le coup d’envoi et  après trois renversements obtiennent une pénalité pour une faute au sol des locaux. Réaction immédiate des locaux, sur le renvoi. Ils dominent obtiennent deux pénalités transformés en pénaltouche. Rien n’est inscrit mais Saint-Sever est sanctionné par un carton jaune. Les attaques des locaux se multiplient, mais la réussite n’est pas au rendez-vous. Un premier essai est refusé pour un passage en touche après une pénalité joué à la main. La seconde tentative sera la bonne et Enzoi Denier-Tari inscrit un essai mérité, en récupérant un ballon non contrôlé en touche. Avec la transformation de Julen Etcheverry, le score est de 7-3. Une magnifique action de 60 mètres échoue sur une faute de main. Les verts et bleus dominent outrageusement mais Saint-Sever défend tant bien que mal. Julen Etcheverry donne 3 points de plus, juste avant la mi-temps. Score de 10-3, au repos.

A la reprise, les locaux ne lâchent pas l’affaire et remettent les gaz. Belle descente des 3/4, mais le dernier geste n’est pas assuré. Les locaux sont généreux dans l’effort, mais quelques mauvais choix ou des fautes de main annihilent de belles actions. Derrière sa mêlée, Quentin Peyres perce, fixe la défense et au relais ses 3/4 relancent en déployé pour un retour à l’intérieur sur Léo Berrocq, dernier servi qui inscrit l’essai au pied des poteaux. L’avantage est pris puisque le score est alors de 17-3, à la 59e. Un dernier essai splendide est inscrit par Julen Etcheverry à la 69e, à la conclusion d’un mouvement collectif d’envergure, démarré dans les 40 mètres locaux. Essai transformé par Julen Etcheverry, précis au but. Cette dernière réalisation permettra aux bleus et verts de s’imposer largement 24-3, avec un bonus à la clef. La victoire du match aller est ainsi confirmée et les juniors ont réalisé une prestation aboutie. Un peu de déchets certes, mais une belle envie collective. Pour la suite, la voie est tracée…. d’autant que le potentiel est bien présent!